Les arbres caducs : le Copalme d’Amérique

Le Liquidambar styraciflua, communément appelé Copalme d’Amérique, est originaire d’Amérique du Nord et du Mexique. De la famille des Altingiaceae, son nom commun en anglais (Sweet gum) lui a été donné parce que lorsque l’écorce est coupée, un liquide sucré est exsudé, liquide qui a été utilisé en parfumerie.

Le Liquidambar styraciflua est un arbre à feuilles caduques au port généralement conique. Il possède des pousses ailées, qui persistent sur les rameaux les plus petits, ce qui leur donne un aspect particulier.

Feuilles du Copalme d’Amérique – Liquidambar styraciflua

Son feuillage est palmé, semblable à celui d’un érable, avec cinq ou sept lobes et une couleur vert moyen brillant devenant orange puis rouge et violacé en automne. Les feuilles dégagent également un parfum sucré lorsqu’elles sont écrasées.

Écorce du Coplame d’Amérique – Liquidambar styraciflua

Cet arbre est monoïque et son inflorescence verte est jaune au printemps. Elle est maintenue séparément sur les branches mâles et femelles. Le fruit est recouvert de pointes, vert et globuleux.

Inflorescence du Copalme d’Amérique – Liquidambar styraciflua
  • Plantation : octobre à décembre
  • Floraison : entre avril et mai
  • Hauteur : 10 à 25 mètres
  • Largeur : 3 à 12 mètres
Fruit du Copalme d’Amérique – Liquidambar styraciflua

En architecture paysagère, le Liquidambar styraciflua s’utilise souvent en tant qu’arbre spécimen offrant de belles couleurs d’automne. Ce dernier est un parfait arbre de rue en raison de son port droit et de sa tolérance à la pollution urbaine.

Copalme d’Amérique – Liquidambar styraciflua

Sur le plan écologique, le Liquidambar styraciflua accueillera les larves de certaines espèces de lépidoptères (papillons). Des oiseaux et d’autres animaux habiteront occasionnellement sa canopée.

Vivaldi