Les arbres caducs : le merisier

Le Prunus avium, communément appelé merisier, est originaire d’Europe, de l’ouest de la Turquie, du nord-ouest de l’Afrique et de l’Asie occidentale. Il existe également une petite population disjointe dans l’ouest de l’Himalaya.

De la famille des Rosaceae, les arbres matures peuvent atteindre jusqu’à 30 m (en moyenne environ 12m) et vivre jusqu’à 60 ans. L’écorce brillante est d’un brun rougeâtre profond avec des lignes horizontales de couleur crème bien visibles appelées lenticelles. La deuxième partie de son nom botanique – avium – fait référence aux oiseaux qui jouent un rôle dans la propagation de l’arbre en mangeant les cerises et en dispersant les graines.

Écorce du merisier – Prunus avium

Les feuilles sont ovale, vert et denté avec des pointes, mesurant 6 à 15cm avec deux glandes rouges sur le pédoncule à la base de la feuille. Elles deviennent orange et cramoisi foncé en automne.

Feuilles de merisier – Prunus avium

Le merisier est hermaphrodite, ce qui signifie que les parties reproductrices mâle et femelle se trouvent dans la même fleur. Les fleurs, qui mesurent de 8 à 15 mm de diamètre, apparaissent en avril et sont blanches et en forme de coupe, avec cinq pétales. Elles pendent en grappes de deux à six.

Fleurs de merisier – Prunus avium

Après la pollinisation par les insectes, les fleurs se développent en cerises globulaires, glabres et d’un rouge profond.

Fruits du merisier – Prunus avium
  • Plantation : novembre à décembre
  • Floraison : entre avril et mai selon les régions
  • Hauteur : 12 à 30 mètres
  • Largeur : 4 à 8 mètres en moyenne

Traditionnellement, les merisiers étaient plantés pour leurs pour leur bois qui servait à fabriquer des cerceaux de fût et des piquets de vigne. De nos jours, le bois de cerisier est utilisé pour fabriquer des placages décoratifs et des meubles. Le bois est dur, solide et de couleur miel, et peut être poli pour obtenir un beau brun brillant. Le bois brûle bien et produit une fumée douce et parfumée, semblable à l’odeur de ses fleurs.

En architecture paysagère, le merisier (Prunus avium) peut s’utiliser en tant qu’arbre de parc indigène à floraison attractive. Il faut faire attention en choisissant l’emplacement de cet arbre, car certaines de ses racines sont peu profondes et peuvent déformer le goudron ou être frappées par les tondeuses à gazon, ce qui encouragera cet arbre à drageonner. Prunus avium est également utile dans un jardin animalier ou un lotissement communautaire en raison de sa provenance et de ses fruits comestibles.

Sur le plan écologique, les fleurs du Prunus avium sont une source précoce de nectar et de pollen pour les abeilles, tandis que les cerises sont consommées par les oiseaux, notamment le merle et la grive chantante, ainsi que par des mammifères, comme le blaireau, la souris des bois, la souris à cou jaune et le loir. Le feuillage est la principale plante nourricière des chenilles de nombreuses espèces de papillons de nuit.

Vivaldi