Les arbres caducs : l’eucalyptus rouge

L’eucalyptus rouge – eucalyptus carnaldulensis dehnh, aussi connu sous le nom de gommier des rivière, est originaire d’Australie. De la famille Myrtaceae, il est très répandu au bord des cours d’eau dans les régions semi-arides et dans les plaines inondables, de préférence en sol limoneux ou sableux ou argileux mais en général, il n’apprécie guère le calcaire qui lui provoque la chlorose. Il peut supporter la sécheresse sur une courte période. Sa tolérance au gel atteint jusqu’à -10°C.

Ses branches épaisses sont cassantes. Les tiges juvéniles sont carrées. Le feuillage est persistant. Les feuilles juvéniles sont toujours pétiolées, opposées, ovales à largement lancéolées, grandes de 8 à 18 cm sur 1,3 à 2,5 cm, du vert au bleu-grisâtre ; les adultes sont alternées, pétiolées, lancéolées à falciformes, grandes de 5 à 30 cm sur 1 à 3 cm, concolores, du vert au gris-bleu.

Fleurs d’eucalyptus rouge – eucalyptus carnaldulensis dehnh

Les inflorescences axillaires sont simples, en ombelles de 7, 9 ou 11 fleurs hermaphrodites, aux nombreuses étamines blanches ou jaunes, au long style. La forme de l’opercule peut varier : en forme de bec ou obtus ou arrondi ; c’est un critère de classification des sous-espèces ou des variétés.

Fruits d’eucalyptus rouge – eucalyptus carnaldulensis dehnh

Les fruits sont en petite capsule hémisphérique et les graines sont minuscules, jaune-brun, cuboïdes, ont une double enveloppe – tégument.

  • Plantation : octobre à novembre
  • Floraison : juin à juillet
  • Hauteur : 15 mètres et plus
  • Largeur : 5 à 8 mètres

En architecture paysagère, Eucalyptus carnaldulensis dehnh peut être utilisé comme arbre d’ombrage ou comme brise-vent. Il peut également servir à la stabilisation de berges ou à la réhabilitation des terrains salins.

Sur le plan écologique, il est source de nectar pour les oiseaux.

Eucalyptus rouge – Eucalyptus carnaldulensis dehnh
Vivaldi