Les arbres caducs : l’arbre aux 40 écus

Le Ginkgo biloba est un arbre de la famille Ginkgoaceae ,dont il est le seul représentant, originaire de chine. C’est actuellement l’arbre dont l’origine est la plus ancienne. Elle remonte à plus de 190 millions d’années au moins. Le ginkgo a été introduit en France en 1778 au Jardin botanique de Montpellier.

Ses feuilles sont caduques au port dressé qui s’élargit et s’ouvre au fur et à mesure qu’il se développe. Il acquiert également une écorce grise terne sillonnée en vieillissant. Ses feuilles sont lobées, plates, en éventail, d’un vert moyen à jaune et s’effilent sur les tiges.

Feuilles de l’arbre aux 40 écus – Ginkgo biloba

Cet arbre est dioïque, les plantes mâles portent des fleurs jaunes cylindriques et pendulaires en forme de chaton, portées en grappes, les plantes femelles produisent des fruits jaune-vert en forme de prunes à partir d’ovules discrets sur de courtes tiges. Le Ginkgo biloba est principalement pollinisé par le vent.

Fruits de l’arbre aux 40 écus – Ginkgo biloba

Il existe une vingtaine de variétés et cultivars de Ginkgo biloba. Ils diffèrent par la couleur plus ou moins dorée du feuillage, par la taille et la forme des feuilles, par la taille (naine ou normale) et la forme de l’arbre (tortueuse, horizontale, conique, etc.). Les différents types peuvent être reproduits par bouturage ou par greffage.

  • Plantation : octobre à novembre
  • Floraison : entre avril et juillet selon les régions
  • Hauteur : 10 à 30 mètres
  • Largeur : 5 à 10 mètres
L’arbre aux 40 écus en automne – Ginkgo biloba

En architecture paysagère, le Ginkgo biloba peut s’utiliser comme arbre spécimen ouvert et droit. En raison de sa tolérance à la pollution et de la plupart des conditions du sol, cet arbre est très approprié dans le contexte urbain, y compris comme arbre de rue. Cependant, il supporte mal la sécheresse. Les arbres mâles issus de greffons peuvent être préférés car le fruit des spécimens femelles est bien connu pour son odeur peu agréable.

Vivaldi